Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
        LA CHRONIQUE SIX-FOURNAISE

LA CHRONIQUE SIX-FOURNAISE

Blog d'informations quotidiennes de L' OUEST-VAR culture, vie associative, portraits, histoire, patrimoine ) SITE GRATUIT

Publié le par A-Charles
Publié dans : #Six-Fours, #Histoire, #Patrimoine historique
Les Tuileries Romain Boyer ont été créées en 1900

Les Tuileries Romain Boyer ont été créées en 1900

Industriel marseillais né en 1857, décédé en 1926, Romain Boyer et le fondateur des Tuileries de la Coudoulière. En 1898 après de nombreuses études géologiques, il décide d'exploiter un territoire argileux de 40 hectares sur 10 mètres de profondeur.

Une tuilerie et un port à la Coudoulière

L'argile de la Coudoulière (du provençal Coudoulièro: plage de galets) s'avère d'excellente qualité, propice à la terre cuite. Qualité favorisée par la proximité d'un bois et d'une nappe phréatique.

En 1900 il crée la Société des Tuileries Romain Boyer. Afin d'assurer le transport de la production, et fait édifier un port entre 1901 et 1903. C'est le début d'une grande aventure qui va durer jusqu'en 1967.

Création du port de la Coudoulière entre 1901 et 1903

Création du port de la Coudoulière entre 1901 et 1903

Le Cygne, emblème de Romain Boyer
Le Cygne, emblème de Romain Boyer
Grandeur et décadence

L'usine s'étendait sur 4000 m2, et trois niveaux : le site de trituration et de malaxage, la fabrication et l'aire de séchage. La tuilerie Romain Boyer a employé jusqu'à 220 personnes dont 210 italiens logés à proximité en 1912.

La production était essentiellement tournée vers la tuile plate. Elle était destinée en majeure partie à l'exportation : Algérie, Tunisie, Turquie, Russie, Cuba, Inde, Territoires d'Outre-Mer.

Récession

La Société des Tuileries Romain Boyer a connu trois grandes crises. La première suite au premier conflit mondial (1914-1918) avec la mobilisation, les milliers de disparitions. Après un nouvel essor dans l'après-guerre, la crise économique de 1929 met fin à la prospérité. Un nouveau ralentissement se produit entre 1939 et 1945 avec la seconde guerre mondiale. Ce n'est qu'en 1948 que les Tuileries Romain Boyer retrouvent un niveau supérieur à celui d'avant-guerre.

Mais la concurrence, les technologies nouvelles et surtout l'épuisement du gisement en 1956 diminuent l'activité. Onze ans plus tard les Tuileries Romain Boyer ferment leurs portes. Une page de soixante-dix ans d'histoire se tournent. Il faudra attendre 2002 (35 ans) pour que le siège de l'entreprise (La Maison du Cygne) soit transformée par la municipalité en centre artistique. Mais là, c'est une autre histoire...

Texte A.C. Photos D.R. et A.C.
La Maison du Cygne est devenues depuis 2002 un centre artistique très prisé

La Maison du Cygne est devenues depuis 2002 un centre artistique très prisé

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog