Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
        LA CHRONIQUE SIX-FOURNAISE

LA CHRONIQUE SIX-FOURNAISE

Blog d'informations quotidiennes de L' OUEST-VAR culture, vie associative, portraits, histoire, patrimoine ) SITE GRATUIT

Publié le par A-Charles
Publié dans : #Six-Fours, #mission caritative
Malgré les conditions de vie difficile, à la récréation la musique et la danse sont toujours présentes

Malgré les conditions de vie difficile, à la récréation la musique et la danse sont toujours présentes

"Savoir lire et écrire c'est la base de toute liberté" ces mots résonnent depuis des années dans les pensées de Viviane et Francis Thiry, deux six-fournais responsables de l'organisation non gouvernementale Sekolin' Ny Masoandro (Les écoles du soleil). Depuis la création de l'association en mars 2003 leurs idées se sont transformées en actes afin de permettre la scolarité des enfants de Madagascar. Un pari qui était loin d'être gagné, mais dont le bilan est aujourd'hui impressionnant.

A pied, en charrette, sur des pistes défoncées, qu'importe on va à l'école

A pied, en charrette, sur des pistes défoncées, qu'importe on va à l'école

Francis Thiry, initiateur de l'association
Francis Thiry, initiateur de l'association

"La genèse de Sekolin' Ny Masoandro remonte à mars 2003 lorsque Francis revenant de trois années passées à Madagascar fût touché, ému par la misère régnant sur l'île. Nous décidâmes de créer une association pour permettre la scolarité des enfants. A l'origine nous n'étions que sept" raconte Viviane Thiry ajoutant "Nous pensions être de doux rêveurs, mais nous avions la foi dans notre mission"

Des conditions souvent dantesques

En effet, imaginez des gamins allant à l'école à pied, voire en charrette, tôt le matin dans le froid ou une chaleur torride, sur des chemins défoncés. Parfois il faut faire jusqu'à 10 km pour s'y rendre. Impensable de nos jours en France ! Les cours se déroulent dans des classes bondées (jusqu'à 50 élèves). Il arrive comme après le passage du cyclone Chedza (Janvier 2015) que les classes n'aient plus de toit, que les cours se fassent sous un arbre mais... toujours dans la joie. Cela laisse rêveur ! "Pour ces enfants de la brousse, l'école est un immense bonheur. Personne ne penserait faire l'école buissonnière. Pour ces gamins là, c'est une véritable chance de se construire un avenir" avoue Viviane Thiry.

Après le passage du cyclone Chedza, l'école du village de Belamoty a été détruite

Après le passage du cyclone Chedza, l'école du village de Belamoty a été détruite

Les cours sont quand même dispensés

Les cours sont quand même dispensés

Parfois sous les arbres

Parfois sous les arbres

Viviane Thiry, présidente de Sekolin'
Viviane Thiry, présidente de Sekolin'
2016, deux nouveaux projets

Deux projets sont engagés pour 2016. La reconstruction de l'école du village de Belamoty (200 élèves). Ecole emportée par un cyclone en 2015, et la création d'un collège à Saint-Joseph D'Aoste pour accueillir 250 élèves. Ces deux réalisations seront inaugurées en novembre prochain. Elles viendront s'ajouter aux 33 projets ayant vu le jour depuis 2004*, à savoir : 19 écoles, 4 collèges, 2 orphelinats, des cantines scolaires, des dispensaires-maternités, des réseaux d'eaux etc.

De 7 adhérents en 2003, Sekolin' Ny Masoandro est passé à 600 adhérents, certains viennent d'Ardèche, de Belgique, de Suède, de Tahiti, des Etats-Unis etc.

Texte A.C. Photos Francis Thiry et A.C.

*Tous les projets ont été réalisés en partenariat et avec la contributions des populations, de leurs élus, des sages des villages malgaches.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog