Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
        LA CHRONIQUE SIX-FOURNAISE

LA CHRONIQUE SIX-FOURNAISE

Blog d'informations quotidiennes de L' OUEST-VAR culture, vie associative, portraits, histoire, patrimoine ) SITE GRATUIT

Publié le par A-Charles
Publié dans : #Six-Fours, #Histoire
Jean-Pierre Robert (à gauche), fils du Capitaine Jean Robert lors de la cérémonie d'hommage aux côtés du Colonel Hervé Guillerault, Commandant la BA 942 de Lyon Mont-Verdun

Jean-Pierre Robert (à gauche), fils du Capitaine Jean Robert lors de la cérémonie d'hommage aux côtés du Colonel Hervé Guillerault, Commandant la BA 942 de Lyon Mont-Verdun

Comme chaque année à cette période, la BA 942 de Lyon Mont-Verdun a rendu un vibrant hommage à son parrain le Capitaine Jean Robert (1912-1940), pilote de chasse.

Historique

Né à Besançon, Jean Robert est entré à Saint-Cyr en 1933, puis à l'école d'application de l'armée de l'air, où il a obtenu son brevet de pilote militaire. En 1936, affecté à la 35è escadre aérienne à Bron, il a obtenu son brevet d'observation, puis a suivi un stage multimoteur avant d'être nommé lieutenant en 1937. L'année suivante il décroche son certificat d'aptitude aux fonctions de commandant d'avion.

En février 1939, Jean Robert prend le commandement de la 2è escadrille du groupe 1/35. A la déclaration de la guerre il est affecté dans l'unité de reconnaissance de la VIIè armée commandée par le Colonel Chambe. Le groupe est doté de Potez 63-11. Jean Robert est promu Capitaine le 1er mars 1940.

En mai 1940 le groupe 1/35 déploie une intense activité de reconnaissance. Le 4 juin, de retour d'une mission de reconnaissance photo dans la région de Guise (Aisne) Jean Robert est attaqué par trois pilotes allemands sur Messerschmidt 109. Son Potez 63-11 est touché, le sous-lieutenant Larpent, observateur est tué, le Capitaine Robert grièvement blessé. Il parvient à échapper à l'aviation allemande, à se poser derrière les lignes françaises à Ormoy (Oise), sauvant l'adjudant Jannin son mitrailleur. Peu après l'atterrissage il décède des suites de ses blessures.

Le Capitaine Jean Robert a été fait Chevalier de la Légion d'Honneur* (APDV) à titre posthume. Il représente un des héros de l'Armée de l'air française.

La Base aérienne 942 de Lyon Mont-Verdun porte son nom, ainsi que l'ex square Boullibaye à Six-Fours depuis septembre 2010.

A.C.

* Au péril de sa vie

En septembre 2010, inauguration du square Jean Robert par Jean Sébastien Vialatte, député-maire (Photo A.C.)

En septembre 2010, inauguration du square Jean Robert par Jean Sébastien Vialatte, député-maire (Photo A.C.)

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog