Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
        LA CHRONIQUE SIX-FOURNAISE

LA CHRONIQUE SIX-FOURNAISE

Blog d'informations quotidiennes de L' OUEST-VAR culture, vie associative, portraits, histoire, patrimoine ) SITE GRATUIT

Publié le par A-Charles
Publié dans : #Six-Fours, #Patrimoine historique, #Vie associative, #Conférence
De gauche à droite Henri Ribot, Jacques Poulinenq, Serge Sappino, Antoine Perreti, Michel Lochot et Claude Majastre

De gauche à droite Henri Ribot, Jacques Poulinenq, Serge Sappino, Antoine Perreti, Michel Lochot et Claude Majastre

Le cycle de conférence de l'association Voyages et loisirs culturels (VLC), animé par Michel Lochot a accuelli, lundi 26 septembre au théâtre "Alphonse Daudet" Henri Ribot, président du Centre d'archéologie du Var, Antoine Perreti, historien, Serge Sappino, responsable de l'association des Amis du patrimoine six-fournais et ses envions, et Claude Majastre, membre de l'association pour une conférence sur le thème de "Six-Fours en 1830".

Retrouver son histoire, celle du lieu où l'on vit intéresse le public. Une centaine de personnes s'est déplacée au Théâtre "Alphonse Daudet", lundi 26 septembre à l'occasion de la conférence sur le thème "Six-Fours en 1830" organisée par le Cycle de conférence de l'association VLC animé par Michel Lochot.

Henri Ribot

Tour à tour sont intervenus Henri Ribot, président du Centre d'archéologie du Var sur l'aspect historique et social de l'époque :début de l'émigration, évolution lente de l'agriculture, carence de nombreux produits (viande, lait), diminution de la culture des oliviers due au dives gels, déficit de main d'oeuvre agricole, début de l'évolution commerciale à Marseille, maritme et militaire à Toulon, chantiers navals à La Seyne/mer.

Antoine Perreti

L'historien six-fournais a abordé le thème cadastral. Ce document destiné à l'impôt foncier voulu par Napoléon 1er dès 1807 et mis en oeuvre à partir de 1830. "Sur la commune ce document cadastral recense 370 pages" a précisé Antoine Perreti, ajoutant "Il représente les propriétés foncières par nature, et la qualité de leurs sols. A l'époque l'espace boisé six-fournais représentait 36%, la vigne 24%, vigne et oliviers 14%, prés et patures 14%, céréales 7,50%".

Serge Sappino et Claude Majastre

Serge Sappino et Claude Majastre ont conclu sur deux secteurs industriels de l'époque. L'île des Embiez avec son usine de soude, et la Coudoulière avec l'exploitation de l'argile post-tuileries Romain Boyer.

Texte et photo A.C.

Commenter cet article

Ribot 27/09/2016 18:29

Excellent après-midi ! cnt personnes dans la salle= ! un public qui est resté jusqu'au bout et qui en redemandait.

Articles récents

Hébergé par Overblog